La colère de Lampedusa contre Bruxelles

le
0
VIDÉO - José Manuel Barroso a été hué mercredi par les habitants de l'île après la mort en mer de plus de 300 immigrés.

José Manuel Barroso ne s'attendait certainement pas à un accueil aussi mouvementé à Lampedusa. La visite du président de la Commission européenne, mercredi, se voulait un témoignage de solidarité de l'Europe envers les habitants de la petite île de Méditerranée située aux avant-postes des filières d'émigration en provenance du Proche-Orient et de l'Afrique. Elle a été perçue par les insulaires comme une manière pour Bruxelles de se dédouaner à bon compte de ses responsabilités. Aux cris de «honte à vous», et même «assassins», des insulaires l'ont invectivé tout au long de la visite.

Leur colère visait tout autant le président du Conseil italien, Enrico Letta, et le ministre de l'Intérieur, Angelino Alfano, qui l'accompagnaient. Il a fallu toute l'insistance du maire de Lampedusa, Giusy Nicolini, pour les contraindre à faire une brève...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant