La colère de Diane Lazarevic, fille d'un otage toujours détenu au Mali

le
0
La fille de Pierre Lazarevic, enlevé en novembre 2011, ne cache pas sa colère contre le gouvernement qui lui avait promis que son père serait libéré avec les quatre otages au Niger.

Deux otages français sont toujours détenus au Sahel. La libération des quatre employés d'Areva laisse les proches ces deux Français toujours aux mains des islamistes dans l'incertitude. Diane Lazarevic, dont le père a été enlevé au Mali, se réjouit de cette libération. Toutefois, elle ne cache pas non plus un certain ressentiment. «Je suis très en colère contre le gouvernement qui m'a assuré il y a deux mois que s'il y avait libération il y aurait libération des otages d'Areva et de mon père, le négociateur en place négociait pour les cinq», déclare-t-elle au micro d'Europe 1 mercredi matin. Le président du comité de soutien de Serge Lazarevic, Pascal Lupart, partage le même sentiment. «On est heureux de cette libération mais c'est une catastrophe pour nous», juge-t-il.

Serg...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant