La coalition saoudienne annonce une trêve de 48 heures au Yémen

le
0
 (Actualisé avec contexte) 
    LE CAIRE/DUBAI, 19 novembre (Reuters) - La coalition sous 
commandement saoudien qui combat les rebelles chiites houthis au 
Yémen depuis mars 2015 entamera samedi à midi (09h00 GMT) un 
cessez-le feu de 48 heures, annonce l'agence officielle SPA. 
    Il s'agit de la troisième trêve annoncée cette année au 
Yémen, où le conflit a fait plus de 10.000 morts, selon l'Onu.  
    "La trêve sera prolongée si les Houthis la respectent, si 
leurs représentants s'associent à la CDC (...) et s'ils lèvent 
le siège de Taëz", écrit SPA, citant une lettre du président 
yéménite Abd-Rabbou Mansour Hadi.  
    La CDC (Commission de désescalade et de coordination) est 
une instance militaire formée avec l'aval des Nations unies pour 
superviser les cessez-le-feu. 
    Taëz, troisième ville du pays, est presque entièrement 
encerclée par les Houthis et les partisans de l'ancien président 
Ali Abdallah Saleh, qui se sont ralliés à eux. 
    A l'issue d'entretiens avec les autorités omanaises, proches 
des Houthis, et des représentants des Emirats arabes unis, qui 
appartiennent à la coalition formée par Ryad, le secrétaire 
d'Etat américain John Kerry avait annoncé mardi la conclusion 
d'une trêve aussitôt récusée par le gouvernement yéménite. 
    Le président Abd-Rabbou Mansour Hadi, que la coalition 
s'efforçait jusqu'ici de rétablir dans ses fonctions, avait déjà 
rejeté un plan de paix de l'Onu prévoyant sa mise à l'écart au 
profit d'une administration plus consensuelle. 
 
 (Mohamed El Sherif et Tom Finn; Danielle Rouquié et 
Jean-Philippe Lefief pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant