La coalition internationale entre en action à Tikrit

le
0

(Actualisé avec premières frappes, contexte) par Ahmed Rasheed BAGDAD, 26 mars (Reuters) - Des avions de la coalition conduite par les Etats-Unis sont entrés en action mercredi soir pour la première fois dans le secteur de Tikrit, au nord-ouest de Bagdad, où les forces irakiennes ont repris simultanément leur contre-offensive contre l'organisation Etat islamique (EI), a-t-on appris auprès des autorités irakiennes et américaines. Ce soutien aérien constitue à ce jour la plus importante opération menée par la coalition en soutien aux forces irakiennes et à leurs alliés chiites soutenus par l'Iran. Il ouvre aussi un nouveau chapitre dans l'engagement contre les djihadistes qui tiennent depuis l'an dernier de larges portions des territoires irakien et syrien. Lancée au tout début du mois, la contre-offensive de l'armée irakienne et de ses alliés chiites contre Tikrit, chef-lieu de la province de Salaheddine située à 160 km au nord-ouest de Bagdad, était suspendue depuis la semaine dernière. La prise de la ville, ancien fief de Saddam Hussein, s'est révélée plus difficile que prévu, les djihadistes ayant piégé de nombreux bâtiments et carrefours. Après avoir éprouvé des réticences à s'engager dans une opération où les Iraniens sont déjà présents via les milices chiites alliées à l'armée irakienne, la coalition mise en place par les Etats-Unis contre l'organisation djihadiste est passée à l'action. "Nous avons ouvert la dernière page des opérations (à Tikrit)", a déclaré le Premier ministre irakien, Haïdar al Abadi, à la télévision irakienne. WASHINGTON ÉVITE DE MENTIONNER LES MILICES CHIITES D'après un membre du conseil provincial, l'armée irakienne a repris le bombardement de positions de l'EI vers 21h00 heure locale. Deux officiers présents sur le théâtre des opérations ont confirmé que l'artillerie était de nouveau en action. Pratiquement au même moment, les premières frappes aériennes de la coalition internationale étaient signalées. D'après un responsable du département américain de la Défense, s'exprimant sous couvert d'anonymat, une dizaine de cibles sont visées. Ces objectifs ont été identifiés lors des vols de surveillance et de reconnaissance menés ces derniers jours. Le lieutenant-général James Terry, plus haut gradé américain de la coalition, a déclaré de son côté que ces frappes visaient à renforcer "les forces irakiennes sous commandement irakien", un vocable semble-t-il destiné à ne pas faire mention des milices chiites appuyées par l'Iran qui se battent depuis le début du mois au côté de l'armée irakienne. "Ces frappes ont pour objectif de détruire avec précision des bastions de l'EI, en épargnant de ce fait des vies innocentes et en minimisant les dégâts collatéraux sur les infrastructures", a ajouté le général Terry. Sous couvert d'anonymat, un responsable du Pentagone a assuré de son côté que l'engagement de la coalition ne revenait "évidemment pas" à soutenir même tacitement les milices chiites appuyées par l'Iran. "Nous soutenons les forces de sécurité irakiennes qui manoeuvrent pour libérer Tikrit de l'emprise de l'EI", a-t-il dit. Dans une interview accordée dans la matinée à Reuters, le président irakien, Fouad Massoum, avait confirmé avoir sollicité l'appui aérien de la coalition. (voir ID:nL6N0WR2IY ) Le département américain de la Défense avait fait savoir lundi qu'il était prêt à examiner toute demande d'assistance aérienne de la part des autorités de Bagdad. Plus de 20.000 soldats et miliciens sont engagés dans l'offensive sur Tikrit, tombée en juin dernier aux mains des djihadistes de l'Etat islamique. Ces dernières jours, l'armée irakienne avait fait pression en faveur d'un appui aérien de la coalition. Si les forces irakiennes reprennent Tikrit, ce sera la première ville reconquise depuis l'offensive éclair de l'Etat islamique en juin dernier. (avec Richard Mably et Samia Nakhoul à Bagdad, Phil Stewart à Washington; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant