La coalition bombarde le Yémen au deuxième jour des pourparlers

le , mis à jour à 10:35
0

SANAA, 17 juin (Reuters) - La coalition conduite par l'Arabie saoudite a bombardé plusieurs cibles au Yémen alors que les pourparlers de paix organisés à Genève par l'Onu entrent dans leur deuxième jour. Les bombardements ont visé des bases militaires à Sanaa, la capitale yéménite, et des positions tenues par des miliciens houthis dans le centre du pays et dans la province d'Al Mahwit, une des seules qui n'avait pas encore été ciblée par la coalition. Les négociations de Genève sont entrées mercredi dans leur deuxième jour. L'émissaire des Nations unies pour le Yémen, Ismaïl Ould Cheikh Ahmed, a entamé mardi son travail de médiation afin de trouver un point d'accord entre les différentes factions politiques qui refusent toujours de s'asseoir à la même table. ID:nL5N0Z24J4 Conduite par l'Arabie saoudite, la coalition de pays arabes sunnites mène des raids aériens depuis le 26 mars contre les miliciens chiites et les forces fidèles à l'ex-président yéménite Ali Abdallah Saleh, alliées des Houthis. Partis de leur bastion dans le nord du Yémen, les Houthis ont pris le contrôle de Sanaa au mois de septembre dernier puis ont accentué leur emprise sur le pays, progressant vers Aden où s'était réfugié le président Abd-Rabbou Mansour Hadi, qui a gagné l'Arabie saoudite au premier jour de l'offensive aérienne de la coalition. (Mohammed Ghobari,; Nicolas Delame pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant