La coalition anti-EI jette "les bases de l'isolement" de Rakka

le
0
    PARIS, 25 octobre (Reuters) - Les 13 pays les plus engagés 
militairement dans la coalition internationale contre l'Etat 
islamique ont jeté mardi les bases de l'isolement de Rakka, la 
capitale autoproclamée de l'organisation djihadiste en Syrie, a 
déclaré le secrétaire d'Etat américain à la Défense. 
    Ashton Carter s'exprimait aux côtés de son homologue 
français Jean-Yves Le Drian à l'issue d'une réunion de treize 
ministres de la Défense occidentaux à Paris consacrée à la 
situation en Irak et en Syrie. 
    Il y aura un "chevauchement" entre les opérations de 
reconquête de Mossoul, lancée le 17 octobre par les forces 
irakiennes et kurdes appuyées par la coalition, et de Rakka, a 
dit Ashton Carter.  
    "Je confirme la concomitance sans vous donner l'agenda", a 
ajouté Jean-Yves Le Drian. "Je vous confirme que le plan de 
départ est aujourd'hui totalement respecté donc il n'y a pas de 
demande particulière d'accélération." 
 
 (Marine Pennetier et Phil Stewart, édité par Yves Clarisse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant