La Cnav déplore l'absence de consultation sur les retraites

le
0
Gérard Rivière, son nouveau président, déplore de ne pas avoir été consulté sur le report accéléré de l'âge légal à 62 ans.

«Je n'ai pas été élu pour regarder passer les trains.» À peine élu, Gérard Rivière (FO) a bien fait comprendre qu'il entendait utiliser comme tribune sa présidence de la Caisse nationale d'assurance-vieillesse (Cnav, régime de retraite des salariés du privé). Application immédiate, hier, devant l'Association des journalistes de l'information sociale, où il a dénoncé «le mépris affiché à l'égard des partenaires sociaux», le gouvernement ne les ayant pas consultés avant de décider d'accélérer la transition vers l'âge légal à 62 ans.

Une critique de la méthode, jugée «brutale et cavalière», à défaut de pouvoir donner un avis sur le fond au nom du conseil d'administration de la Cnav, celui-ci n'ayant pas non plus été informé au préalable. « On n'a même pas mis une année à remettre en question un calendrier de montée en charge», a souligné Gérard Rivière - la réforme Woerth a été promulguée le 9 novembre 2010.

Mistigri

Mais, en dehors de cet épisode imprévu, c'est surtout en vue du grand débat programmé pour 2012 par la même loi que FO compte utiliser cette visibilité nouvelle. La possibilité d'une «réforme systémique», autrement dit d'une vaste remise à plat des régimes de retraite, y sera alors examinée. «Le conseil d'administration de la Cnav se prononcera en temps utile», promet Gérard Rivière.

Mais pour FO, les choses sont déjà claires : une éventuelle fusion des caisses du privé, des indépendants, des agriculteurs, des fonctionnaires et des régimes spéciaux. «C'est tout ce dont nous ne voulons pas. Ce serait un jeu de mistigri qui ne réglerait pas le problème de l'équilibre financier.» Les autres syndicats, pour lesquels les catégories qui auraient le plus à perdre à un tel rapprochement (fonctionnaires, régimes spéciaux...) constituent souvent le gros des troupes, n'en veulent pas non plus. Seule exception forte : la CFDT, qui réclame une telle réforme depuis longtemps, au nom de l'équité.

LIRE AUSSI :

» La retraite à 62 ans dès la génération 1955

» «La réforme des retraites produit ses effets»

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant