La CMU étendue à 500.000 nouveaux bénéficiaires

Le Figaro le
27
Le gouvernement annonce un relèvement du plafond de ressources de la couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C).

Troisième mesure importante annoncée mardi par Jean-Marc Ayrault: le relèvement du plafond de ressources de la couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C), aujourd'hui fixé à 8000 euros par an pour une personne seule. Cette disposition devrait permettre, selon les calculs du premier ministre, d'augmenter de 500.000 le nombre de bénéficiaires, qui atteint déjà pas moins de 4,5 millions de personnes aujourd'hui (dont 700.000 gérées directement par une mutuelle ou un assureur privé).

La CMU-C, financée à hauteur de 2 milliards d'euros par an par une taxe sur les mutuelles et les assureurs - qui devraient à nouveau être mis à contribution -, donne droit à la prise en charge gratuite de la part complémentaire des dépenses de santé (y compris à l'hôpital), soit à hauteur de 100 % des tarifs de la Sécurité sociale. La prestation inclut aussi des forfaits de prise en charge des soins dentaires, des lunettes, des prothèses auditives… et correspond, au final, à une dispense totale d'avance des frais pour ses bénéficiaires. Aucun dépassement d'honoraires ne peut être facturé à un «CMU-Ciste», comme le forfait hospitalier pris en charge par la solidarité nationale. La CMU-C ouvre également droit à des réductions sur les factures de gaz et d'électricité et sur les cartes de transport en commun.

Outre le plafond de ressources, deux conditions sont indispensables pour en bénéficier: résider en France de manière régulière (être français ou avoir un titre de séjour) et stable (une présence ininterrompue depuis trois mois sur le sol national est exigée).

Le nombre de bénéficiaires a fortement augmenté ces dernières années notamment en raison de l'explosion du chômage et de l'arrivée en fin de droits à l'assurance-chômage, à cause de la crise, de centaines de milliers de demandeurs d'emploi. Cette mesure était demandée de longue date par les associations et vise à permettre aux plus démunis d'accéder à des soins. Une part croissante de la population rechigne en effet à se soigner pour des raisons financières, avec un impact à terme important sur les finances de l'Assurance-maladie. Et donc le trou de la Sécu.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3414225 le jeudi 24 jan 2013 à 11:19

    et encore une augmentation à prévoir en 2013 (taxes supplémentaires) de nos mutuelles santé pour nous travailleurs et/ou contribuables français de moins en moins nombreux.Dans l'exagone, mieux vaut s'appeler mohamed ou fatou que robert ou Josiane

  • omigda le mardi 18 déc 2012 à 12:16

    moa ji vé venir avec mi 12 infents de l'algerie, on va repepler la France, y a tro de vié chez vou, no jeune ils toucherons le RMI, RSA, CMU, mieux qu au bled WALLAH!inchallah akhbar

  • M4358281 le jeudi 13 déc 2012 à 14:20

    Ma voisine ne s'en sort pas..4 chiens 5 chats et 3 portables

  • roulio86 le mercredi 12 déc 2012 à 16:33

    compte tenu de cette politique d'assistanat il ne faut plus faire de placement financier, plus d'investissement, plus rien, comme on est taxé un maximum et qu'il ne reste rien, au moins on ne contribuera pas à cette politique confiscatoire ....venez en France, africain, roumain, on soigne, on héberge, et on vous donne de l'argent pour vivre, super les socialos...

  • g.utli le mercredi 12 déc 2012 à 14:40

    Un scandale ce pouvoir de gauche, un gros gros scandale

  • roulio86 le mercredi 12 déc 2012 à 14:38

    d'accord avec toi dugan descendons dans la rue et chassons ces voleurs de politicards.

  • cedrico6 le mercredi 12 déc 2012 à 14:33

    Franchement, avec les deux milliards que coûte la CMU ( au moins ) ils feraient mieux de donner une retraite convenable a tous les français qui on travaillé 40 ans de leur vie pour ce pays!Si cela continu, les verbes travailler et cotiser vont sortir du vocabulaire français...

  • OSS119 le mercredi 12 déc 2012 à 14:33

    5 millions de bénéfiaires ! Ben oui, faut couvrir les Roms aussi. + 10 % de hausse du RSA. Tout ça est bon pour la compétitivité et le désendettement public !!!

  • marc2750 le mercredi 12 déc 2012 à 14:22

    Il est sidérant de voir que l'on donne la CMU a des gens qui n'ont pour certains jamais voulu travailler et dans le même temps, on oblige les étudiants a payer 207 euros pour pouvoir être affilié a la sécurité sociale sans même bénéficier pour cette somme d'une mutuelle

  • fbordach le mercredi 12 déc 2012 à 14:05

    Moi y en a vouloir CMU!