La classe politique salue à l'unisson la libération des otages français

le
0
La classe politique salue à l'unisson la libération des otages français
La classe politique salue à l'unisson la libération des otages français

La libération des quatre Français enlevés au Niger en septembre 2010 a été saluée par l'ensemble de la classe politique mardi soir. «Ce soir, c'est l'union sacrée qui prévaut», a expliqué Jean-François Copé, le président de l'UMP. Christian Jacob, le patron du groupe parlementaire du parti de droite à l'Assemblée nationale, a lui salué un moment «d'unité nationale».

Hervé Morin, l'ancien ministre de la Défense (UDI), s'est dit «heureux et soulagé pour des familles, pour les otages qui ont vécu trois ans d'enfer, trois ans d'incertitude, trois ans où on se demande si le pire ne va pas être annoncé le lendemain». «Nous avions affaire à des groupes déterminés politiquement, non crapuleux donc les négociations sont plus rudes et plus compliquées», a précisé celui qui a un temps participé à la gestion de ce dossier.

Enfin une bonne nouvelle pour la majorité

Du côté de la majorité, cette libération est évidemment un motif de satisfaction lors d'une journée marquée par le recul sur l'écotaxe et alors que François Hollande bat des records d'impopularité. «Le Parti socialiste se réjouit que les quatre otages enlevés alors qu'ils travaillaient au Niger pour Areva, soient aujourd'hui libres, a indiqué Harlem Désir, le premier secrétaire du PS, dans un communiqué. Ils vont désormais pouvoir retrouver leurs familles et leurs proches après trois longues années de détention.»

«Je tiens à saluer les efforts déployés sans relâche par le président de la République et les autorités françaises depuis le premier jour pour que cette libération soit rendue possible, a-t-il ajouté. Les comités de soutien partout en France ont également mené un travail considérable et courageux.»

Au niveau local d'ailleurs, les hommes politiques ont aussi exprimé leur joie. Jean-Paul Fournier, le sénateur-maire de Nîmes, a par exemple tweeté sa satisfaction de bientôt revoir le Gardois ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant