La cigarette électronique réservée aux bureaux de tabac ?

le
0
La cigarette électronique peut-elle être vendue ailleurs que dans des bureaux de tabac ?
La cigarette électronique peut-elle être vendue ailleurs que dans des bureaux de tabac ?

Alors que les députés européens viennent de rejeter une proposition visant à n'autoriser la vente des cigarettes électroniques qu'en pharmacie, un buraliste de Plaisance-du-Touch, près de Toulouse, vient d'assigner en référé un vendeur de cigarettes électroniques voisin. Selon lui, la vente de cigarettes électroniques s'apparente à une concurrence déloyale. D'après Me Bertrand Desarnauts, l'avocat du bureau de tabac détenu par la société Hérande, cette assignation constitue une première en France. Le bureau de tabac accuse également les responsables de la boutique Esmokeclean de violer la réglementation en commercialisant des produits assimilés à du tabac et, d'autre part, en faisant de la publicité pour ces produits dans le magasin, sur leur page Facebook et leur site internet. Pour Me Desarnauts, les e-cigarettes et leurs liquides, qui contiennent le plus souvent de la nicotine, doivent être considérés comme des produits assimilés au tabac relevant du monopole d'État confié aux seuls buralistes et ne peuvent donc être vendus par des tiers. De plus, en faisant de la promotion pour les e-cigarettes, Esmokeclean viole l'interdiction de publicité en faveur des produits du tabac en dehors des bureaux de tabac, soutient le requérant. Dans les deux cas, il s'agit de "concurrence déloyale", dit-il.

"Pas du tout le même produit"

Reynald Pirat, l'un des patrons de la boutique d'e-cigarettes qui a ouvert ses portes en juin, s'est montré...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant