La cigarette électronique devant la justice

le
0
Près de Toulouse, un buraliste accuse un vendeur de e-cigarette voisin de «concurrence déloyale». Un conflit entre commerçants révélateur du flou juridique qui entoure les e-cigarettes et la crainte du secteur traditionnel face au succès de la vapote.

Une silhouette longiligne et quelques volutes de vapeur qui font parler d'elles presque tous les jours. Après le Parlement européen, où les députés ont voté mardi contre un amendement qui aurait restreint sa vente aux pharmacies, la cigarette électronique passera devant le Tribunal de grande Instance de Toulouse le 17 octobre. Un buraliste de de Plaisance-du-Touch, en Haute-Garonne, accuse les gérants de la boutique de cigarettes électroniques voisine de concurrence déloyale.

Le bureau de tabac assigne les responsables de la boutique Esmokeclean, installée en juin dernier, de violer la réglementation en commercialisant des produits assimilés à du tabac et, d'autre part, en faisant de la publicité pour ces ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant