La chute du pétrole a des effets contrastés aux USA-Fed

le
0

(Actualisé avec salaires, dernier para) WASHINGTON, 14 janvier (Reuters) - L'effondrement des prix de l'énergie a donné plus de pouvoir d'achat à de nombreux Américains en novembre et en décembre mais il a pesé sur ceux dont les ressources dépendent du secteur pétrolier, rapporte mercredi la Réserve fédérale des Etats-Unis. Dans l'ensemble, le Livre beige de la Fed sur l'état de la conjoncture récente fait état d'une poursuite de la croissance économique sur cette période. Selon ce document, "la plupart des régions signalent un rythme 'modeste' ou 'modéré' de croissance". Il indique aussi qu'une partie des consommateurs profitent de la chute des prix à la pompe, ce qui a soutenu les ventes durant la période des fêtes dans la région de Chicago et a incité les automobilistes à acheter de plus grandes voitures dans la région d'Atlanta. Dans le même temps, la croissance de l'activité a ralenti dans la région de Dallas, plusieurs intervenants exprimant leur "inquiétude quant aux effets de la baisse des cours du pétrole". Le Texas est un acteur majeur du secteur pétrolier aux Etats-Unis. Alors que la production de biens et de services énergétiques, tels que les forages pétroliers, a augmenté, "la demande globale pour les biens et les services pétroliers a quelque peu ralenti", écrit la Fed. Dans l'ensemble de l'économie, la progression des salaires est limitée, ce qui reste un point noir du redressement économique des Etats-Unis depuis la récession de 2007-2009. Une pression "significative" sur les salaires se limite essentiellement aux travailleurs disposant de compétences techniques précisés, écrit la Fed. (Jason Lange; Bertrand Boucey pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant