La chute du marché auto fragilise les concessionnaires

le
0
INFOGRAPHIE - Après une baisse des ventes de 14,7% au premier trimestre en France, les réseaux commerciaux pourraient supprimer 15.000 postes sur 2013.

La dégradation continue du marché automobile français commence à fragiliser sérieusement les réseaux de concessionnaires. Après une baisse de 14,6% en 2012, les ventes de voitures neuves ont reculé de 14,7% sur un an au premier trimestre. La chute s'est même accélérée en mars (-16,4%). «C'est d'autant plus inquiétant que le mois de mars est traditionnellement l'un des plus gros de l'année», souligne Flavien Neuvy, responsable de l'observatoire Cetelem de l'automobile.

«Les concessionnaires souffrent beaucoup», constate-t-il. Car au plongeon des ventes, s'ajoute un fort ralentissement des activités d'entretien et de réparation. «L'après-vente, qui couvrait il y a encore deux ans 70% des frais fixes, est tombé à 50%», explique Olivier Lamirault, président de la branche concessionnaires du CNPA (Conseil na...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant