La chute des cours pèse sur l'investissement pétrolier mondial

le , mis à jour à 18:06
0

LONDRES, 16 juin (Reuters) - Des projets gaziers et pétroliers d'une valeur totale d'environ 200 milliards de dollars (178 milliards d'euros) ont été annulés ou suspendus dans le monde au cours des derniers mois en réaction à la chute des cours du baril de brut depuis un an, selon une étude du consultant Ernst & Young publiée mardi. D'autres annulations et reports de projets sont probables dans la perspective d'une prolongation de cette tendance dans un contexte d'offre surabondante. "L'état d'esprit du moment dans le secteur est que les prix ne devraient pas rebondir sensiblement sur le court terme", a déclaré Andy Brogan, spécialiste du secteur, lors d'une présentation. "Les anticipations sont que la volatilité devrait persister pendant une certain temps et que les sociétés doivent s'y adapter." Le report de projets de plusieurs milliards de dollars, qui peuvent prendre dix ans à se développer et qui sont nécessaires pour répondre à l'augmentation de la demande mondiale d'énergie, pourrait créer à terme une situation de pénurie. Les compagnies multinationales ont promptement réagi à des cours pratiquement réduits de moitié depuis juin en amputant leurs investissements de dizaines de milliards de dollars afin d'améliorer leurs bilans et de continuer à distribuer les mêmes dividendes à leurs actionnaires. "Un total de 200 milliards de dollars de projets pétroliers et gaziers ont été reportés ou annulés", a déclaré Andy Brogan devant le Congrès mondial des compagnies pétrolières nationales. "Les revues de portefeuilles se font de plus en plus fréquemment et probablement de manière plus rigoureuse", a-t-il ajouté. (Ron Bousso, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant