La chute de la maison Royal 

le
0
Son score à la primaire PS ne lui permettra pas de peser pour la suite. Ses larmes de déception, dimanche soir, ont ému les leaders socialistes. Avec une vidéo BFMTV

Fin d'une histoire. La promesse de 2007 ne sera pas tenue, lorsque, sur le toit de Solferino, le soir de sa défaite face à Nicolas Sarkozy, elle avait promis «d'autres victoires». Ségolène Royal ne sera pas candidate une nouvelle fois à la présidentielle. Pire, non seulement elle arrive derrière Arnaud Montebourg, mais avec à peine plus de 7 % des voix. Elle réalise un score qui ne lui permet pas de peser pour la suite. Ségolène Royal est balayée.

La chute est cruelle pour celle qui avait recueilli 17 millions de voix au second tour de la présidentielle en 2007. Malgré ses efforts et une campagne de terrain intensive, elle n'a jamais réussi à convaincre qu'elle avait changé. Tout juste a-t-elle réussi à faire illusion un moment, en s'en prenant aux sondages et au «petit milieu politico-médiatique». La tristesse était visible dans les yeux de ses troupes dimanche soir. «Les idées de Ségolène Royal ont déjà gagné. C'est elle qui a porté les primaires»,

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant