La chute de l'or, un mauvais présage pour l'économie

le
7
LA CHUTE DES COURS DE L'OR DE MAUVAIS AUGURE POUR LA CROISSANCE MONDIALE
LA CHUTE DES COURS DE L'OR DE MAUVAIS AUGURE POUR LA CROISSANCE MONDIALE

NEW YORK (Reuters) - Même si les cours de l'or remontent légèrement vendredi, leur chute inattendue sur la semaine écoulée apparaît à certains investisseurs comme un mauvais présage pour l'avenir proche de l'économie mondiale.

Le cours de l'once d'or est repassé au-dessus des 1.400 dollars, en raison d'une reprise des achats physiques, mais il a subi une baisse brutale de plus de 10% lundi et mardi, ce qui ne s'était pas vu depuis 30 ans.

Pour certains analystes, la chute de l'or, qui s'accompagne plus généralement d'un déclin des cours du pétrole et des métaux, reflète l'incapacité de la Réserve fédérale des Etats-Unis et d'autres banques centrales à générer une demande solide, malgré l'injection de vastes sommes de liquidités dans le système financier mondial.

La faiblesse de l'or et des matières premières "témoignent de préoccupations sur la croissance mondiale", estime Mohamed el Erian, co-investisseur en chef chez Pimco. "Les matières premières sont les oiseaux de mauvais augure pour la croissance mondiale depuis un moment, et cela s'est encore accentué récemment."

La baisse du cours de l'or, qui a été sur la seule journée de lundi la plus importante jamais enregistrée, s'est traduite par plusieurs milliards de dollars de pertes pour les investisseurs et pourrait être le prélude de déclins dans d'autres classes d'actifs.

Les prix de l'or avaient déjà baissé de manière importante avant des chocs comme l'effondrement du fonds Long-Term Capital Management en 1998 et la crise financière mondiale entamée dix ans plus tard.

Les investisseurs se sont également inquiétés d'un rapport de la Commission européenne qui suggérait au début du mois que Chypre vende une partie de ses stocks d'or, à hauteur de 400 millions d'euros, dans le cadre de son plan de renflouement international, ce qui pourrait inspirer d'autres banques centrales.

Les inquiétudes nées de la chute de l'or ne doivent cependant pas faire oublier que le métal précieux n'était pas à l'abri d'une correction après avoir vu son prix monter sans interruption depuis douze ans, avec un gain de 52% sur les trois dernières années.

Ryan Vlastelica et Richard Leong; Julien Dury pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • 32530041 le vendredi 19 avr 2013 à 14:20

    L'or ne baisse que parce qu’il est vendu à découvert et pour aucune autre raison.

  • jean.e le vendredi 19 avr 2013 à 14:00

    vite mémé revend tes dents en or

  • bafito le vendredi 19 avr 2013 à 12:32

    De plus, le placement dans la valeur "or" n'a jamais été un vecteur du développement des économies internationales. L'or a toujours été un placement refuge. Sa baisse, aussi ample qu'elle soit, permet implicitement de réinjecter des liquidités dans d'autres secteurs d'investissement. C'est un peu comme si on se plaignait d'une baisse brutale des fonds placés sur des livret A.....

  • bafito le vendredi 19 avr 2013 à 12:29

    Lorsqu'une valeur baisse considérablement, c'est toujours une excellente opportunité pour se replacer. Dans quelques semaines, cette baisse ne sera plus qu'un mauvais souvenir. Il ne faut pas non plus s'inquiéter que certaines banques centrales profitent du niveau de l'once d'or sur les marchés pour se refaire une liquidité immédiate... qu'elles n'hésiteront pas à réinvestir très prochainement. L'argent appelle l'argent !

  • M7150325 le vendredi 19 avr 2013 à 12:18

    n'importe quoi !!!

  • chuck125 le vendredi 19 avr 2013 à 12:11

    Quand va t on arrêter de nous prendre pour des idiots !L'or n'a cessé d'augmenter depuis 12 ans, et depuis 6 ans, on ne peut pas dire que l'économie se porte bien !! et de soi-disants experts nous expliquent que si l'or baisse ... c'est mauvais pour l'économie ?!

  • parthe le vendredi 19 avr 2013 à 12:11

    Certains analystes disent exactement l'inverse, que la chute de l'or est le signe que l'aversion au risque diminue sur les marchés. Va comprendre.