La chute d'une grue à La Mecque attribuée au vent

le
0

DUBAI, 12 septembre (Reuters) - Les autorités saoudiennes ont attribué samedi la chute meurtrière d'une grue vendredi à la Grande mosquée de La Mecque à la violence de vents soufflant en tempête et annoncé l'ouverture d'une enquête. "De fortes pluies et des vents forts d'une vitesse exceptionnellement élevée ont entraîné le déracinement d'arbres et la chute de panneaux et l'effondrement de la grue", a déclaré le général Souleiman al Amr, directeur général de l'Autorité de la défense civile, à la chaîne de télévision saoudienne Al Arabiya. Le bilan de la catastrophe pourrait s'alourdir, a-t-il ajouté. Le gouverneur de la Mecque, le prince Khaled al Faiçal, a ordonné une enquête, indique Al Arabiya. L'effondrement de la grue, qui a fait 107 morts et 238 blessés, s'est produit à quelques semaines du pèlerinage annuel à La Mecque, le Hadj. Une grande partie de la ville est en chantier. La Grande mosquée est elle-même en travaux de rénovation et d'agrandissement. Le Hadj devrait malgré tout se poursuivre, selon Al Arabiya, qui cite un responsable saoudien anonyme. "L'incident n'affectera pas le pèlerinage du Hadj cette année et les réparations à la section endommagée (de la mosquée) commenceront dans quelques jours", a indiqué ce responsable. En 2006, les centaines de pèlerins avaient trouvé la mort dans une bousculade. Depuis, les autorités ont élargi les voies d'accès et limité l'accès au site. (Noah Browning et Omar Fahmy; Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant