La chronologie de l'attaque sur Vinci reconstituée

le
5
Un opérateur de marchés derrière sa console. (© DR)
Un opérateur de marchés derrière sa console. (© DR)

Le groupe Vinci a reconstitué la chronologie de l'attaque dont il a été victime le 22 novembre, provoquant une baisse du cours de 18% en dix minutes avant de rebondir après le démenti. 

Nous reproduisons ci-dessous l'essentiel du communiqué de l'entreprise.

«Le 22 novembre 2016 à 16h05, Vinci a été victime d'une usurpation d'identité qui s'est traduite par l'envoi à certains médias de fausses informations. Ces allégations mensongères faisaient état d'une révision des comptes consolidés pour l'exercice 2015 et le premier semestre 2016 suite à de supposées malversations comptables ; celles-ci ayant entraîné le licenciement du directeur financier.

Ce premier faux communiqué a été suivi par deux autres faux communiqués, l'un diffusant un démenti partiel, l'autre une "pseudo-revendication" anonyme.

Réitérant son démenti de ces allégations mensongères, Vinci confirme ses perspectives de chiffre d'affaires et de résultats pour 2016, et de sa situation financière.

A ce stade des investigations, le Groupe n'a subi aucune intrusion dans ses systèmes informatiques. Vinci n'a donc pas été victime d'un piratage informatique, mais d'usurpation d'identité. Des adresses e-mail comportant la dénomination Vinci ont en effet été utilisées pour tromper les médias. Les noms du directeur de la communication du Groupe et du responsable du service de presse ont

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlemonn4 il y a 2 semaines

    Et pendant ce temps là nous avons des autorités de contrôle, soit disant pour assurer la régulation (chercher l'erreur!) qui sont totalement inefficaces faute de moyens et surtout de volonté politique; elles regardent les trains passer en se grattant tous les jours le nombril, faisant semblant d'agir !!! Résultat, les vrais investisseurs finaux désertent les marchés de spéculation en les laissant entre les mains de ces bandits financiers qui gouvernent la planète, jusqu'au jour où!!!

  • mlemonn4 il y a 2 semaines

    Tout ceci n'est que la main des grands spéculateurs manipulateurs qui sont aujourd'hui à la gouverne du High Frequency Trading, et qui faute d'évolution et de volatilté sur certaines valeurs, compte tenu des positions qu'ils prennent sur les marchés à terme et options (pas sur le cash !), arrivent à manipuler l'information par des fausses rumeurs afin de provoquer la panique pour bouger les positions; ils n'ont plus qu'à ramasser et se remplir les poches sur le dos des petits épargnants !

  • M3471517 il y a 2 semaines

    N'est il pas dans la déontologie journalistique de vérifier les informations avant de les diffuser ?

  • yeye84 il y a 2 semaines

    un vrai coup de génie !!! bravo !!

  • bpasseri il y a 2 semaines

    et à l'origine on retrouve hollande premier, il est génial