La chirurgie f?tale contre la Spina-bifida

le
0
Les résultats sont meilleurs qu'avec une intervention à la naissance, mais le risque de prématurité est plus important.

C'est un vrai pas en avant pour la chirurgie f½tale, selon les spécialistes. Une intervention in utero améliore sensiblement les chances des enfants atteints de spina-bifida de mener une vie plus normale, conclut une vaste étude américaine publiée sur le site Internet du New England Journal of Medicine. Le Dr Scott Adzick (université de Pennsylvanie) et ses collègues, qui viennent également de présenter leurs résultats à un congrès, soulignent toutefois que cette chirurgie n'est pas anodine pour la mère et l'enfant. Elle augmente en particulier le risque de prématurité.

Depuis une trentaine d'années, de multiples opérations de chirurgie f½tale ont été tentées, pour corriger de graves malformations ou enlever des tumeurs mortelles. Certaines ont été couronnées de succès, beaucoup ont échoué. Car les chirurgiens se sont heurtés à un obstacle de taille: le simple fait d'ouvrir l'utérus pour accéder au f½tus entraînait le plus souvent un accouc

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant