La chirurgie bariatrique testée pour lutter contre l'obésité

le
0

Même si les Français se considèrent en bonne santé, 46% d'entre eux présentent un problème de surpoids ou d'obésité. Pour lutter contre ce phénomène sans précédent, reconnue comme maladie par l'OMS, une nouvelle spécialité médicale fait son apparition : la chirurgie bariatrique.

Aux États-Unis, les chiffres s'envolent et plus de deux tiers des Américains sont en surpoids, voire obèses (un tiers de la population mondiale). Aussi, les regards se tournent vers un nouvel implant permettant de réguler la satiété et donc d'aider à la perte de poids. En effet, depuis quelques années déjà, la chirurgie bariatrique fait progressivement ses preuves et devrait porter ses fruits dans la lutte contre l'obésité.

Lutter efficacement contre l'obésité

Les mauvaises habitudes alimentaires et la sédentarisation ont des impacts importants sur notre santé. On les mesure à retardement et pour lutter contre ce fléau moderne, les actions de sensibilisation se multiplient. Dans ce cadre, le Plan National Nutrition Santé (PNNS) a été lancé en 2001 par l'Agence française de sécurité sanitaire des aliments (Afssa, devenue ANSES). Il nous informe régulièrement sur la nécessité de marcher au moins 30 minutes et de manger 5 fruits et légumes par jour. La mise en place de l'étiquetage nutritionnel simplifié est également en cours et permettra aux consommateurs de mieux choisir ses produits alimentaires.

D'un point de vue médical, pour être efficace, la lutte contre l'obésité doit être traitée à travers une prise en charge pluridisciplinaire. En effet, elle doit comporter à la fois un suivi médical, pour s'assurer de la bonne santé du patient et un suivi nutritionnel pour réapprendre à manger. Dans les cas les plus graves, une intervention chirurgicale peut également être envisagée avec les patients (gastroplastie, pose d'un ballon gastrique ou réalisation d'un bypass). Ces trois interventions ayant pour objectif de réduire la contenance de l'estomac, mais n'étant pas une solution à isoler d'un traitement de fond de la maladie.

La chirurgie bariatrique actuellement testée aux États-Unis

L'obésité multiplie les risques de diabète, de maladies cardiovasculaires et même de certaines formes de cancers. Aussi, la recherche de solutions permettant de soigner les malades est devenue une cause nationale dans de nombreux pays. Les services de santé sont très mobilisés autour de cette question et aux États-Unis la mise sur le marché d'un implant anti-obésité a été validée en janvier 2015.

L'objectif de l'implant («Maestro Rechargeable System») est de rétablir la sensation de faim et la satiété chez les malades les plus touchés. Implanté directement dans l'abdomen des patients, il comporte des électrodes provoquant une stimulation électrique dans le cerveau pour l'informer lorsque l'estomac est vide ou plein. Le dispositif prometteur n'a pas encore été testé à long terme. Cependant, les premiers retours sont encourageants même s'il est encore impossible de connaître les effets dans le temps sur les personnes implantées.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant