La Chine veut investir 58 milliards dans ses réseaux d'eau

le
0
    SHANGHAI, 9 août (Reuters - La Chine prévoit d'investir un 
montant total de 430 milliards de yuans (58,3 milliards d'euros) 
dans quelque 4.300 projets d'amélioration de la qualité de ses 
réseaux d'eau, a annoncé le ministère de la Protection de 
l'environnement.  
    Dans un communiqué publié lundi soir sur son site internet, 
il précise que Pékin a déjà alloué 13 milliards de yuans de 
crédit à ces projets pour 2016, principalement pour améliorer la 
qualité de l'eau potable en ville et prévenir la pollution des 
grands cours d'eau du pays. 
    Le communiqué ne précise pas le calendrier des projets. 
    La Chine a entrepris d'investir massivement dans la qualité 
de son approvisionnement en eau après avoir, pendant des années, 
laissé libre cours à la pollution chimique, à l'absence de 
traitement des eaux usées et à l'usage intensif de pesticides et 
d'engrais. 
    Près de deux tiers des eaux souterraines et un tiers des 
eaux de surface du pays sont considérés comme impropres à toute 
utilisation par l'homme, selon une étude publiée l'an dernier. 
    Pour atteindre ses objectifs de réduction de la pollution, 
l'administration centrale prévoit de mettre en place un système 
d'incitation des provinces au respect des calendriers des 
projets concernés et de priver de crédits celles qui ne 
dépensent pas les crédits prévus, a précisé le ministère. 
    Pékin peine en effet à obtenir des collectivités locales 
qu'elles mènent à bien les projets de construction de stations 
d'épuration et d'usines de traitement de l'eau, coûteux et à 
l'impact limité en terme de croissance économique.  
     
 
 (David Stanway; Marc Angrand pour le service français, édité 
par Véronique Tison) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant