La Chine veut acheter du charbon en Mongolie

le
0

La production de SouthGobi Resources, spécialiste du charbon en Mongolie, est en partie suspendue. L'Autorité des Ressources Minières de Mongolie a annoncé le 16 avril, l'arrêt temporaire des explorations et des activités minières de certaines licences afin d'étudier un éventuel changement de direction. Cette annonce a engendré une baisse de sa valeur à la bourse de Hong-Kong. Passant de 55 HKD (7,13$) à l'ouverture des marchés le 17 avril à 48 HKD (6,23$) en fin de journée.

SouthGobi exploite la mine d'Ovoot Tolgoi, au sud du pays et à 40 km de la frontière avec la Chine. Ses réserves estimées de 175 millions de tonnes de charbon en font un fournisseur de choix pour la Chine. C'est pourquoi Aluminium Corporation of China (Chalco) souhaite acheter des parts de SouthGobi à Ivanhoe, l'entreprise canadienne qui en est l'actionnaire majeur (et qui appartient, en partie à Rio Tinto). Les discussions sont en cours avec le gouvernement mongol.

L'enjeu est de taille puisque la Mongolie fournit de plus en plus de charbon à coke à la Chine, notamment grâce à sa mine de Tavan Tolgoi, la plus grande du monde.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant