La Chine va remplacer un impôt sur les sociétés par une TVA

le
0
EN CHINE, TVA À LA PLACE D'IMPÔT SUR LES SOCIÉTÉS
EN CHINE, TVA À LA PLACE D'IMPÔT SUR LES SOCIÉTÉS

PEKIN (Reuters) - La Chine poursuit ses réformes fiscales et va remplacer un impôt sur les sociétés par une taxe sur la valeur ajoutée (TVA) cette année, selon le Premier ministre, Li Keqiang, cité par la radio d'Etat, dans le cadre de la politique de soutien à la croissance de la deuxième économie mondiale.

Certains hauts dirigeants ont déjà appelé à des réductions d'impôts et à laisser filer le déficit de l'Etat cette année pour lutter contre le ralentissement de la croissance qui est tombée l'an dernier à son rythme le plus faible en 25 ans.

"Nous allons développer totalement les réformes fiscales pour contribuer à réduire substantiellement le poids de l'impôt sur les sociétés", a déclaré le Premier ministre, une mesure qui entraînerait une forte baisse des impôts pour les sociétés. La réforme fiscale aidera l'économie chinoise à résister aux pressions à la baisse et soutiendra les secteurs des services haut de gamme, a-t-il ajouté.

Pékin avait promis de poursuivre ses réformes fiscales dans les secteurs de la construction immobilière, des services financiers et de la consommation.

La réforme de la TVA, lancée en 2012 dans le cadre d'un programme expérimental, a été appliquée aux secteurs des transports ferroviaires, des services postaux, des télécommunications et de certains services.

(Kevin Yao, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant