La Chine saisit des milliards d'argent public non investi-sces

le
0

PEKIN, 14 septembre (Reuters) - Les autorités chinoises ont saisi jusqu'à 1.000 milliards de yuans (138 milliards d'euros) auprès d'autorités régionales n'ayant pas dépensé le budget qui leur avait été alloué, a-t-on appris de sources proches du gouvernement. L'ampleur de la somme témoigne de la réticence des autorités régionales à investir dans des projets d'ampleur au moment où Pékin mène une campagne contre la corruption. Cet état de fait conforte les arguments des économistes qui estiment que la Chine, confrontée à sa croissance la plus faible depuis un quart de siècle, investit trop peu d'argent public. "Les autorités régionales avaient demandé cet argent. Il a été versé mais personne n'en a rien fait", a déclaré une des sources, ajoutant, sans autre précision, que cet argent sera réinvesti. "En raison de l'offensive (menée contre la corruption), la plupart des responsables régionaux n'ont rien accompli", a dit une autre source. La somme de 1.000 milliards de yuans représente environ 6% de la totalité des dépenses publiques prévues cette année. Les indicateurs témoignant du ralentissement de la croissance chinoise s'accumulent, entraînant des turbulences sur les marchés financiers. L'investissement a représenté un peu plus du tiers de la croissance économique chinoise au premier semestre. Contacté par Reuters, le ministère des Finances n'était pas disponible dans l'immédiat. (Benjamin Kang Lim; Patrick Vignal pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux