La Chine rouvre ses tables aux fromages européens

le
0
    PEKIN, 23 octobre (Reuters) - La Chine a rouvert son marché 
intérieur aux fromages européens à pâte molle après deux mois de 
fermeture, ont annoncé lundi des importateurs et des diplomates, 
à la suite d'une intense campagne de la part des producteurs 
européens. 
    Les fromages comme le roquefort, le brie ou le camembert 
étaient bloqués à Shanghai, l'un des principaux ports 
d'importation chinois, depuis août en raison de règles 
sanitaires jugées dépassées par le secteur agroalimentaire 
européen. 
    Le problème portait sur les cultures bactériennes utilisées 
pour la fabrication de ces fromages. 
    A la suite d'une série de réunions bilatérales, les 
responsables chinois ont admis les arguments des experts 
européens selon lesquels ces bactéries n'étaient pas néfastes 
pour la santé des consommateurs et ordre a été donné aux 
autorités portuaires de lever toutes les restrictions d'entrée, 
a dit la délégation de l'Union européenne à Pékin. 
    L'administration chinoise des inspections et de la 
quarantaine, qui supervise les importations de nourriture dans 
le pays, n'a pas répondu dans l'immédiat aux questions que 
Reuters a transmises par écrit. 
    Les ventes de fromages en Chine devraient augmenter cette 
année de 26% à 5,3 milliards de yuans (680 millions d'euros), 
selon le cabinet Euromonitor, le brie et le camembert 
représentant environ 15% de ces ventes. 
    La délégation européenne à Pékin prévoit d'organiser avec 
l'ambassade de France un séminaire destiné aux autorités 
chinoises pour contribuer à moderniser les normes sur le fromage 
en Chine. 
 
 (Dominique Patton; Bertrand Boucey pour le service français, 
édité par Véronique Tison) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant