La Chine retarde ses importations de coton

le
0
(Commodesk.com) La hausse sur l'Intercontinental Exchange (ICE) a tempéré l'enthousiasme des investisseurs chinois à acheter du coton étranger, sauf éventuellement pour les entreprises publiques et les grandes filatures. Autre facteur qui a pesé dans la balance, selon la société suisse Reinhart, dans son rapport hebdomadaire : le pays était officiellement en vacances début octobre (pendant sept jours). La Chine, premier importateur mondial, a ainsi retardé ses importations et préfère attendre que les prix du coton baissent encore. En revanche, elle pourrait, à terme, vouloir reconstituer des stocks équivalents à trois mois d'usage domestique, soit 11 à 12 millions de balles environ, alors que ses volumes actuels sont estimés à 1 million de balle tout au plus, précise la maison de courtage britannique Plexus Cotton. En octobre et en novembre, Reinhart évoque la possibilité d'exportations de coton en forte augmentation, entre les surplus américains et les arrivées de coton d'Inde, où la mousson s'est arrêtée. Ce qui pourrait accentuer la pression sur les prix.
Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant