La Chine renforce la surveillance à la frontière nord-coréenne

le
0

PEKIN, 15 janvier (Reuters) - La Chine a décidé d'envoyer des membres d'une milice civile renforcer les unités de l'armée qui surveillent la frontière avec la Corée du Nord à la suite de l'assassinat de quatre ressortissants chinois par un déserteur nord-coréen, rapporte jeudi la presse chinoise. Cette mesure concerne la région de Yanbian, dans la province de Jilin, qui a 500 km de frontière commune avec la Corée du Nord. Les villages frontaliers sont également appelés à renforcer leur sécurité, y compris avec des caméras de vidéosurveillance. La semaine dernière, Pékin a officiellement protesté auprès de Pyongyang après qu'un déserteur nord-coréen a tué quatre personnes fin décembre lors de l'attaque d'une banque dans la ville frontalière chinoise de Helong. (Sui-Lee Wee et Megha Rajagopalan; Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant