La Chine rejette les pressions étrangères sur le yuan 

le
0
La devise est restée pratiquement stable, magré l'assouplissment à la mi-juin de la politique de change de la Chine.

La question de la valeur du yuan, jugé sous-évalué par de nombreux experts et partenaires commerciaux de la Chine, dont les États-Unis et l'Europe, reste entière. Mardi, la Chine a une fois de plus rejeté toute pression étrangère sur le taux de change de sa monnaie. «Nous nous opposons résolument à la politisation des sujets économiques et sociaux. La réforme du taux du yuan ne peut pas progresser sous le coup de pressions extérieures», a prévenu la porte-parole du ministère des Affaires étrangères Jiang Yu.

«La direction dans laquelle nous œuvrons pour faire évoluer le mécanisme de taux de change du yuan va rester inchangée», a-t-elle poursuivi. Pourtant, Pékin s'était engagé à la mi-juin à laisser le yuan évoluer plus librement par rapport au dollar. Mais, depuis cette annonce, la devise chinoise est restée pratiquement stable par rapport au billet vert, alors que certains parlementaires américains considèrent que le yuan devrait être réévaluü/p>...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux