La Chine promet de maintenir une "lourde pression" au Xinjiang

le
0

PEKIN, 27 septembre (Reuters) - La Chine a promis de maintenir une "lourde pression" sur les activistes ouïghours du Xinjiang, vaste région occidentale du pays en proie à des tensions séparatistes, rapporte dimanche le gouvernement local. Lors d'un déplacement d'une journée à Kashgar, dans le sud du Xinjiang, le numéro quatre du Parti communiste chinois, Yu Zhengsheng, responsable des groupes religieux et des minorités ethniques, a résumé samedi les consignes du pouvoir central en s'adressant à des responsables locaux: "Maintenir en permanence une pression sévère et résolument permettre à la population de vivre en paix". Yu Zhengsheng a ensuite rencontré des militaires en leur disant que le sud du Xinjiang était "le principal champ de bataille dans la lutte antiséparatiste". Il a également visité la mosquée Id Kah, la plus grande de Chine. Le gouvernement chinois, qui s'apprête à marquer le 60e anniversaire de la création de la région autonome du Xinjiang, dénonce les agissements d'un groupe extrémiste armé, le Mouvement islamique du Turkestan oriental, qui souhaite y créer un Etat indépendant. La communauté ouïghoure en exil et des militants des droits de l'homme assurent pour leur part que ces troubles trouvent leur origine dans les politiques répressives contre la culture ouïghoure, l'ethnie d'origine du Xinjiang de confession musulmane, dont ils accusent le pouvoir central. (Ben Blanchard; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant