La Chine prête à lancer un nouveau vol habité dans l'espace

le
0
    PEKIN, 16 octobre (Reuters) - La Chine va lancer lundi 
Shenzhou 11, un nouveau vol spatial habité par deux  
"taïkonautes" (spationautes), a annoncé dimanche l'agence Chine 
nouvelle.  
    A l'initiative du président Xi Jinping, qui ambitionne de 
faire de la Chine une puissance spatiale établie, le pays 
projette de lancer une station permanente d'ici 2022.     
    "Le groupe de taïkonautes du vol est en bon état, les 
préparations de pré-lancement sont fondamentalement prêtes", a 
déclaré un responsable du programme, Wu Ping, à des 
journalistes.     
    Le lancement du vaisseau Shenzhou 11 est prévu lundi à 07h30 
(23h30 GMT dimanche).  
    Les spationautes amarreront leur vaisseau au deuxième 
laboratoire spatial expérimental de la Chine, Tiangong 2, lancé 
le mois dernier. Ils y passeront environ un mois pour tester les 
systèmes et procédures de futurs séjours dans l'espace et 
conduiront des expériences scientifiques. 
    Pékin assure que son programme spatial est poursuivi à des 
fins pacifiques. Le département américain de la Défense souligne 
les capacités croissantes du pays, désormais en mesure 
d'empêcher des adversaires éventuels d'utiliser des 
installations spatiales en cas de crise. 
    Outre des missions civiles, la Chine a procédé à des essais 
de missiles antisatellite.  
     
 
 (Jake Spring and Ben Blanchard; Julie Carriat pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant