La Chine prend le contrôle d'un port pakistanais

le
0

Commodesk - Chinese Overseas Port Holdings vient d'obtenir la concession du port de Gwadar, dans le sud-ouest du Pakistan. Le gouvernement fédérals l'a transférée à l'entreprise publique chinoise, au détriment de PSA International, une compagnie de Singapour, à qui il était notamment reproché de ne pas avoir développé le projet de port en eaux profondes.

Le port de Gwadar est situé à une quarantaine de kilomètres de la frontière iranienne, et à proximité du détroit d'Ormuz. Le Pakistan compte en faire une plateforme commerciale pour les échanges de marchandises dans la région, en accueillant des cargos de grande capacité.

Pour la Chine, l'intérêt est surtout de contrôler cette zone hautement stratégique. En effet, 40% des livraisons mondiales de pétroles et 60% de celles à destinations de la Chine, transitent par le détroit d'Ormuz. Les productions pétrolières du Koweït, de l'Irak, de l'Iran, des Emirats arabes unis, ainsi qu'une partie de celle d'Arabie Saoudite, empruntent ce passage.

La Chine avait déjà financé la construction du port à hauteur de 75%, en 2002, d'après le China Daily.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant