La Chine, premier investisseur dans les énergies vertes

le
0
Avec 50 milliards d'euros et une hausse de 20%, la Chine est le champion du monde des investissements dans les énergies vertes, qui, à l'échelle mondiale, baissent de 11%.

Un rappel à l'ordre. Le pic de pollution atmosphérique qui empoisonne littéralement les Pékinois depuis le week-end vient rappeler, s'il en était besoin, l'urgence pour la Chine de transformer sa production électrique, basée sur le charbon pour près de 80%. L'empire du Milieu s'est lancé à marche forcée dans les énergies vertes, à tel point que l'an passé, il était le champion du monde pour les investissements, avec 67,7 milliards de dollars (50 milliards d'euros) selon l'étude de Bloomberg New Energy Finance. Sur douze mois, les investissements chinois dans les énergies propres ont bondi de 20%, propulsés par le secteur solaire.

L'étude de Bloomberg était publiée le jour où l'Irena, la jeune Agence internationale des énergies renouvelables, basée à Abou Dhabi, tenait sa troisième asse...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant