La Chine pourrait fortement augmenter ses importations de blé

le
0
LA CHINE POURRAIT FORTEMENT AUGMENTER SES IMPORTATIONS DE BLÉ
LA CHINE POURRAIT FORTEMENT AUGMENTER SES IMPORTATIONS DE BLÉ

PEKIN/SINGAPOUR (Reuters) - La Chine va se tourner vers les marchés mondiaux pour assurer son approvisionnement en blé cette année, les pluies des dernières semaines ayant endommagé quelque 10 millions de tonnes de céréales, soit plus de 8% de la production annuelle.

Premier producteur mondial, la République populaire a déjà acheté des quantités importantes de blé américain et français. L'augmentation de ses importations pourrait favoriser la hausse des cours mondiaux et exacerber des tensions déjà alimentées par un climat défavorable aux Etats-Unis, en Russie et en Ukraine.

"La pluie a détérioré la qualité du blé dans les régions du sud du Henan et dans certaines parties de la province du Jiangsu", explique Ma Wenfeng, analyste de Beijing Orient Agri-business Consultant.

"Une bonne partie du blé a commencé à germer et il ne peut plus être utilisé par les meuniers, il ne peut servir qu'à l'alimentation animale."

Le Henan est la première région productrice de blé en Chine avec une récolte d'environ 31 millions de tonnes par an, contre 11 millions pour le Jiangsu.

Dans le Henan, quelque 10 millions de tonnes ont été endommagées et ne sont plus aptes à alimenter les réserves du pays, selon le China National Grain and Oil Information Center, un centre d'études dépendant de l'Etat. Ce dernier a revu à la baisse sa prévision de récolte de blé 2013 à 120,63 millions de tonnes, contre 121,9 millions auparavant.

De son côté, le département américain de l'Agriculture (USDA) estime que la Chine importera 3,5 millions de tonnes de blé dans les 12 mois qui viennent mais les analystes et les traders spécialisés jugent désormais que ce chiffre sera bien en dessous de la réalité.

Sur les trois derniers mois, Pékin a déjà acheté environ 1,5 million de tonnes de blé américain selon les statistiques de l'USDA, un volume en hausse de 10% par rapport à la même période l'an dernier.

Plus inhabituel, la Chine a également acheté environ 200.000 tonnes de blé français pour livraison en août, septembre et octobre, ont rapporté des traders la semaine dernière. La France produit 36 millions de tonnes de blé par an.

Les importations chinoises en provenance d'Ouzbékistan devraient être limitées par les capacités ferroviaires, notent des professionnels.

La Chine représente environ 20% de la production comme de la consommation mondiale de blé.

Niu Shuping et Naveen Thukral, Marc Angrand pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant