La Chine pourrait assurer les tankers de pétrole iranien

le
0

(Commodesk) Le gouvernement chinois pourrait prendre le relais des assureurs privés pour assurer les navires transportant le pétrole iranien, frappé par un embargo.

Le ministère des Finances et celui des Transports étudient la possibilité d'une assurance publique, d'après l'un des premiers transporteurs chinois, China Ocean Shipping Group, basé à Dalian. L'embargo affecte les sociétés maritimes chinoises, mais également leurs concurrentes indiennes ou japonaise. Des transporteurs de ces deux pays se disent prêts à souscrire des assurances chinoises, si les assureurs européens se défaussent.

Jusqu'ici un consortium d'assureurs basé à Londres couvrait 95% des transports pétroliers mondiaux, y compris les navires chinois. Certains assureurs japonais ont choisi pour leur part de fermer les yeux sur les origines des pétroliers approvisionnant l'archipel.

L'Iran exporte 2,2 millions de barils par jour vers l'Asie, sur des navires sous pavillons internationaux, dont environ 400.000 barils vers la Chine.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant