La Chine ne veut plus aller au charbon

le
0
(Commodesk) La Chine cherche à réduire sa consommation de charbon. Très dépendant de ce combustible, le pays souhaite limiter sa dépendance aux importations, tout en réduisant ses émissions de gaz à effet de serre. Les instances officielles tablent néanmoins sur une consommation intérieure de 2,1 milliards de tonnes en 2012, ce qui constituerait une augmentation de 8% par rapport à 2011.

La ville de Pékin a décidé de se fixer des objectifs ambitieux de réduction de sa consommation : elle compte ne bruler "que" 15 millions de tonnes en 2015, contre 26,35 millions de tonnes en 2010. Pour atteindre cet objectif, la ville compte remplacer quatre centrales électriques à charbon par des installations au gaz et renouveler les systèmes de chauffages vieillissants des immeubles.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant