La Chine "ne sait rien" d'une proposition d'aide à la Grèce

le
0

PEKIN, 11 février (Reuters) - Le ministère chinois des Affaires étrangères a dit mercredi n'avoir "aucune connaissance" de la moindre proposition d'aide financière de la part de la Chine à la Grèce. Le vice-ministre grec des Affaires étrangères Nikos Chountis avait déclaré mardi que la Russie et la Chine avaient proposé un soutien économique à la Grèce bien qu'Athènes ne le leur ait pas demandé. Le ministre de la Défense Panos Kammenos a pour sa part déclaré que son pays, s'il ne parvient pas à trouver un accord sur l'aménagement de sa dette avec ses partenaires européens, pourrait solliciter de l'aide ailleurs. Il a lui aussi cité la Chine. ID:nL5N0VK5O5 "Nous sommes désireux de continuer à renforcer la coopération et les échanges avec le nouveau gouvernement grec sur la base du principe de respect mutuel et de gagnant-gagnant pour favoriser le développement continu des relations sino-grecques", a dit une porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Hua Chunying. "Quant à la situation précise que vous évoquez, je ne sais rien à ce sujet", a-t-elle ajouté. La Chine a déclaré en janvier qu'elle suivait attentivement les décisions du nouveau gouvernement grec après l'annonce par ce dernier de l'arrêt du processus de privatisation du port du Pirée OLPr.AT . Le précédent gouvernement grec avait retenu en 2014 le chinois Cosco Group COSCO.UL parmi les acquéreurs potentiels d'une participation de 67% dans le plus grand port de Grèce. (Ben Blanchard; Bertrand Boucey pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux