La Chine mise sur les hydrocarbures non conventionnels

le
0
(Commodesk) La compagnie chinoise d'Etat Sinopec a déboursé 2,2 milliards de dollars (1,7 milliard d'euros) pour acquérir une participation de 33% dans cinq projets de gaz et de pétrole de schiste appartenant à l'Américain Devon Energy, a annoncé ce dernier dans un communiqué. En 2012, les deux compagnies espèrent forer 125 nouveaux puits sur ces cinq gisements, situés aux Etats-Unis et dont Sinopec assurera 80% des coûts d'extraction.

Petrochina, de son côté, a acquis 40% des intérêts du projet de sables bitumineux de MacKay River, au Canada, auprès de la compagnie canadienne Athabasca Oil Sands, pour 680 millions de dollars canadiens (518 millions d'euros). Ce site du nord de l'Alberta, dont la mise en production est attendue pour 2014, permettrait d'extraire entre 500.000 et 800.000 barils par jour.

La Chine compte beaucoup sur les ressources non conventionnelles, dont elle détiendrait les plus importantes réserves du monde, pour satisfaire sa consommation énergétique grandissante.
Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant