La Chine mène une enquête sur la fusion Didi/Uber China

le
0
    SHANGHAI, 2 septembre (Reuters) - Le ministère chinois du 
Commerce mène une enquête antitrust sur le projet de fusion 
entre le spécialiste chinois des véhicules de tourisme avec 
chauffeur (VTC) Didi Chuxing et la filiale chinoise de son grand 
concurrent américain Uber Technologies  UBER.UL , a annoncé 
vendredi le porte-parole du ministère.  
    Shen Danyang a dit à la presse que le ministère viserait à 
garantir une concurrence équitable sur le marché chinois et à 
protéger les intérêts des consommateurs. 
    Le ministère avait déjà déclaré le mois dernier ne pas avoir 
reçu la demande formelle de fusion des deux sociétés. 
    Le géant américain des VTC a accepté de céder ses activités 
chinoises à Didi et de se contenter d'une participation 
minoritaire dans le nouvel ensemble, dans le cadre d'un accord à 
35 milliards de dollars (31 milliards d'euros).   
 
 (Brenda Goh and Adam Jourdan, Juliette Rouillon pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant