La Chine investit massivement dans la construction de métros

le
0
Une femme passe devant une fresque représentant le plan des lignes de métro de Pékin, le 9 mai 2016.
Une femme passe devant une fresque représentant le plan des lignes de métro de Pékin, le 9 mai 2016.

Chaque année, vingt-cinq nouvelles lignes voient le jour dans l’ex-empire du Milieu. Sur ce marché de 175 milliards d’euros, les groupes du pays se taillent la part du lion.

La scène se déroule à Canton (Chine), 13 millions d’habitants. Dans un immeuble de verre et de granit noir qui borde l’une de ces artères ultramodernes et ultradéprimantes dont les villes chinoises ont désormais le secret, trône un écran géant.

Vingt-deux mètres de long, cinq mètres de haut. Il fait la fierté de l’autorité cantonaise de transport ferroviaire : la Guangzhou Metro Corporation (GMC). C’est le plus grand écran d’un centre de contrôle pour un réseau de métro. Il ose même surpasser le super-écran de Pékin, la capitale, qui, normalement, doit être première en tout.

Seul hic : ce métacentre de contrôle, vendu à GMC par les ingénieurs de Thales Hongkong, ne fonctionne pas encore en ce début d’été 2016. Parmi la dizaine d’employés placés là par leur supérieur, aucun ne sait manifestement piloter ce monstre dont l’utilité paraît discutable : les « petits » centres de contrôle de chacune des lignes suffisent amplement à assurer le cadencement et la sécurité des rames.

L’anecdote est révélatrice. Les chantiers de métro sont une priorité politique et économique de Pékin. Quitte à dépenser à tort et à travers : rien n’est trop grand, rien n’est trop cher, rien ne va trop vite. Ainsi en a décidé le comité central du Parti communiste chinois (PCC) dans son plan d’urbanisation pour la période 2014-2020.

Ce programme attribue 1 300 milliards de yuans (175 milliards d’euros) à la seule construction de lignes de métro dans trente-cinq métropoles du pays. C’est tout simplement...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant