La Chine intéressée par les modèles électriques de Renault

le
1
LA CHINE INTÉRESSÉE PAR LES MODÈLES ÉLECTRIQUES DE RENAULT
LA CHINE INTÉRESSÉE PAR LES MODÈLES ÉLECTRIQUES DE RENAULT

GENEVE (Reuters) - La gamme de véhicules que Renault fabriquera et commercialisera en Chine intégrera au moins un modèle électrique à la demande des Chinois, a annoncé mardi le directeur général délégué du groupe.

Renault espère produire localement à partir de 2014-2015 en rejoignant Nissan sur le marché chinois dans le cadre de la co-entreprise que son partenaire japonais détient avec le chinois Dongfeng. Il espère obtenir le feu vert des autorités d'ici la fin de l'année pour pouvoir lancer la construction de sa première usine en Chine.

"Nos partenaires chinois sont très intéressés par les véhicules zéro émission, notamment par les véhicules électriques", a déclaré Carlos Tavares à la presse au salon de l'automobile de Genève.

"Ils nous ont demandé d'intégrer à notre plan produits des véhicules de cette technologie et évidemment, sachant que c'est une de nos forces, nous avons accepté de le faire bien volontiers, pour le plus grand bénéfice de cette JV", a-t-il ajouté.

"Il est savoureux que le pari du véhicule électrique constitue l'élément qui nous permettra de rentrer en Chine, mais c'est un fait, ils nous l'ont demandé."

Renault a dévoilé à Genève le fer de lance de sa gamme électrique, la citadine Zoé, qui sera produite prochainement à Flins (Yvelines). Elle vient s'ajouter au Kangoo non thermique, à la berline Fluence et au mini-véhicule urbain Twizzy.

Malgré un démarrage plus lent que prévu de ce type de véhicule, le groupe estime toujours qu'ils représenteront 10% du marché automobile en 2020.

Gilles Guillaume, édité par Danielle Rouquié

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • lelis le mercredi 7 mar 2012 à 01:55

    Joli plantage chez nous, cette gamme électrique Renault. Pendant ce temps-là, leur gamme thermique fait pitié...