La Chine innove dans le nucléaire

le
0
Le pays assure désormais pouvoir retraiter ses déchets et les réutiliser dans des réacteurs. Un pas de plus en vue de l'indépendance énergétique.

Dans un domaine stratégique par excellence, le nucléaire, la Chine aurait réussi une «percée technologique» majeure. C'est ce que claironne la presse chinoise, selon laquelle le pays avait mis au point un processus permettant de retraiter le combustible usé en vue d'une nouvelle utilisation dans des réacteurs. Areva est en pointe dans ce domaine. Plus du tiers des centrales nucléaires actuellement en service en France sont capables d'utiliser en partie du combustible recyclé, notamment le Mox.

La télévision officielle CCTV n'a pas fait dans la sobriété, en glosant sur un grand pas fait vers l'indépendance énergétique. Elle a ainsi affirmé que la Chine, qui disposait jusqu'alors de réserves d'uranium pour 70 ans, va pouvoir porter ce délai à 3 000 ans.

L'annonce fait référence à un test qui a eu lieu le 21 décembre dernier dans le centre 404 de CNNC (China National Nuclear Corporation), situé dans des régions désertiques de la province du Gansu. «C'est l'a

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant