La Chine hausse le ton contre la Corée du Nord

le
0
En marge du sommet sur la prolifération qui se tient à Séoul, le président chinois Hu Jintao a exprimé lundi sa «vive inquiétude» face au projet de lancement d'une fusée par le Royaume ermite.

Sous la pression de Washington, Pékin hausse le ton contre son protégé nord-coréen. À l'ouverture du sommet sur la sécurité nucléaire à Séoul, Hu Jintao a dénoncé le projet de tir d'une fusée annoncé par la Corée du Nord, prenant pour la première fois ses distances avec le régime de Kim Jong-un. Le numéro un chinois a fait part de sa «vive inquiétude» au sujet de ce lancement qui a déclenché une escalade régionale et a promis à Barack Obama d'intensifier ses efforts pour faire reculer son allié.

Le dossier nord-coréen a dominé les discussions entre Hu et un président américain offensif qui a demandé à Pékin de changer de stratégie vis-à-vis de son turbulent petit frère communiste. L'approche suivie jusqu'ici par la Chine «ne fonctionne pas», avait déclaré la veille Obama, lors d'une rencontre avec son allié sud-coréen Lee Myung-bak. Devant les étudiants de l'Université Hankuk, à Séoul, le président démocrate a mis en garde Pyongyang: «Il

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant