La Chine fait encore souffrir les marchés asiatiques

le
0

(Actualisé après la fermeture de Shanghai) TOKYO/SHANGHAI, 14 septembre (Reuters) - Les marchés asiatiques ont de nouveau reculé fortement lundi après des indicateurs publiés ce week-end qui confirment la panne de la croissance chinoise. ID:nL5N11J03M L'indice composite de la Bourse de Shanghai .SSEC a perdu 2,67% (85,37 points) à 3.114,87. L'indice CSI 3000 .CSI300 des principales valeurs cotées à Shanghai et Shenzhen a cédé pour sa part 1,97% (66,06 points) à 3.281.13. La production industrielle et l'investissement ont augmenté moins qu'attendu en Chine au mois d'août, ce qui conforte les anticipations de ralentissement de la deuxième économie mondiale. ID:nL5N11J03M Dans ce contexte, l'annonce par les autorités des grandes lignes d'une réforme des entreprises publiques n'a pas suffi à apaiser les marchés. ID:nL5N11K0NK La Bourse de Tokyo a fini en baisse de 1,63%, pénalisée par les indicateurs chinois mais aussi par un recul du secteur des télécoms après des propos du Premier ministre Shinzo Abe invitant les opérateurs à réduire leurs tarifs. L'indice Nikkei .N225 a perdu 298,52 points à 17.965,70. Le Topix .TOPX , plus large, a cédé 1,20% à 1.462,41. Aux valeurs, les principales baisses sont pour les opérateurs télécoms. Softbank 9984.T a ainsi cédé 5,51%, ses concurrents KDDI 9433.T et NTT Docomo 9437.T abandonnant respectivement 8,58% et 9,83%. (Ayai Tomisawa, avec la rédaction de Shanghai; Patrick Vignal pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant