La Chine face à ses besoins croissants en maïs

le
0

La Chine a décidé la semaine dernière de réduire fortement les subventions accordées aux industriels qui utilisent du maïs pour produire de l'éthanol. Les aides d'Etat passeraient directement de 1.276 yuans (154 euros) à 500 yuans (60 euros), a indiqué le ministère des finances.

Les autorités veulent en fait élever le niveau des stocks de maïs, actuellement très bas, en limitant leur utilisation industrielle. La consommation chinoise en maïs, tirée par les besoins pour l'alimentation animale, augmente de façon exponentielle. A tel point que le pays pourrait devenir le premier importateur mondial* de cette céréale en 2014, devant le Japon.

Pour 2012, la récolte devrait être en hausse de 1,5% par rapport à 2011, mais les importations augmenteront de 129% sur la même période, selon l'USDA.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant