La Chine et le Japon se défient en mer de Chine orientale

le
0
La querelle entre les deux puissances asiatiques, qui se disputent de petites îles, est montée d'un cran avec l'arrivée dans le secteur maritime de patrouilleurs chinois.

Les deux grandes puissances asiatiques jouent à des jeux de mer dangereux, en mer de Chine orientale. Des navires japonais et chinois se sont livrés à un pesant face-à-face vendredi, s'envoyant des signaux d'avertissement. Pékin a en effet décidé de montrer les dents, et six navires chinois sont arrivés près des eaux des îles disputées, appelées Diaoyu par la Chine et Senkaku par le Japon.

«Deux groupes de navires de surveillance chinois sont arrivés dans les eaux entourant les îles Diaoyu et les autres îles adjacentes, afin de commencer à patrouiller et à faire respecter la loi», a déclaré le ministère chinois des Affaires étrangères. «Ces activités sont destinées à démontrer la juridiction de la Chine sur les îles et à préserver ses intérêts maritimes», a-t-il précisé. Des bâtiments des garde-côtes japonais ont exhorté les bateaux chinois à sortir de la zone des 12 milles nautiques autour des îles, qu'ils considèrent comme leurs eaux territ

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant