La Chine entend lutter contre la vente en ligne de contrefaçon

le
1
LA CHINE VEUT LUTTER CONTRE LA VENTE EN LIGNE DE CONTREFAÇON
LA CHINE VEUT LUTTER CONTRE LA VENTE EN LIGNE DE CONTREFAÇON

SHANGHAI, Chine (Reuters) - Pékin entend "éradiquer" d'ici trois ans la vente en ligne de produits de contrefaçon en renforçant les contrôles des transactions sur internet et de l'identité des acheteurs, a annoncé samedi le gouvernement chinois.

Depuis son adhésion en 2001 à l'Organisation mondiale du commerce (OMC), qui implique un respect des droits de propriété intellectuelle, Pékin tente de réduire la production de produits contrefaits, qui vont des iPhones d'Apple aux sacs Louis Vuitton.

Dans un communiqué mis en ligne samedi sur son site officiel, le gouvernement dit vouloir passer à la vitesse supérieure en imposant notamment aux acheteurs d'utiliser leur véritable nom, et non un pseudonyme, et en mettant en place des étiquettes électroniques pour traquer les fraudeurs. La législation interrégionale va également être renforcée, avec en particulier un échange d'informations accru entre les régions de Pékin, de Tianjin et du delta du Yangtse.

Plus de 40% des produits vendus en ligne l'an dernier en Chine étaient soit contrefaits, soit de mauvaise qualité, selon l'agence de presse officielle Chine nouvelle.

(Engen Tham, Tangi Salaün pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • gacher le dimanche 8 nov 2015 à 10:33

    la mauvaise qualité en chine est un fléau. Vous achetez un lot, on vous envoie quelques exemplaires du lot qui sont fabriqué suivant les règles et vous recevez après paiement un stock de pacotilles différent de vos échantillons et bon pour la benne.