La Chine en grand sur ses passeports

le
0
Sur les nouveaux passeports chinois, la carte esquissée du pays englobe des territoires revendiqués par d'autres États qui supportent mal cet affront.

Correspondant à Shanghaï

C'est un bout de papier qui ranime les tensions en mer de Chine méridionale. Un coin de page du nouveau passeport chinois où s'esquisse, en filigrane, une carte aux contours controversés. On y voit la Chine et des pointillés qui dessinent une langue dans ces eaux disputées, signifiant la souveraineté que Pékin estime avoir sur plusieurs archipels, également revendiqués par le Vietnam, les Philippines, la Malaisie, Taïwan ou encore Brunei.

Les voisins de l'empire du milieu n'entendent pas laisser passer l'affront pictural. Manille refuse depuis mercredi de tamponner les passeports chinois incriminés, pour ne pas «légitimer» ce que le ministère des Affaires étrangères philippin qualifie de «revendications excessives sur la quasi totalité de la mer de Chine méridionale»...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant