La Chine, eldorado des droits de l'homme... chinois

le
0
Le livre blanc dresse un tableau flatteur des progrès accomplis sous le règne de Xi Jinping, passant sous silence une intensification de la censure et de la répression, dénoncée par les ONG de défense des droits de l'homme.
Le livre blanc dresse un tableau flatteur des progrès accomplis sous le règne de Xi Jinping, passant sous silence une intensification de la censure et de la répression, dénoncée par les ONG de défense des droits de l'homme.

La civilisation chinoise a 5 000 ans d'histoire, mais elle continue d'innover. Après la boussole, la poudre à canon, voici que l'empire du Milieu accouche d'une invention révolutionnaire, sous la houlette de son timonier rouge Xi Jinping. Oubliez les Lumières universelles de Voltaire ou de Montesquieu, Pékin invente les « droits de l'homme, « à caractéristiques chinoises ». Et, bien entendu, la deuxième puissance mondiale excelle dans cette nouvelle discipline.

En 2014, la Chine a accompli de « prodigieuses réalisations » en matière de droits de l'homme, proclame, sans ciller, un livre blanc dévoilé le 8 juin par le Conseil d'État, le gouvernement chinois. Une avalanche de chiffres dithyrambiques sur 40 pages détaillant les « progrès » spectaculaires enregistrés l'an passé.

« Les faits parlent d'eux-mêmes », annonce, triomphal, le Global Times, quotidien nationaliste contrôlé par le régime, soulignant l'élévation du niveau de vie des 1,3 milliards de Chinois sous la houlette du Parti. Une croissance du revenu des habitants des campagnes de 9,2 %, la création de 13 millions d'emplois nouveaux et l'arrivée de la télévision d'État dans les villages les plus reculés sont parmi les grands bonds en avant du règne de Xi, souligne le rapport. Plus de 117 millions de Chinois ont pu voyager à l'étranger et les achats de billets de cinéma ont bondi de 36 %. Enfin, la liberté d'expression se porte comme un charme...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant