La Chine dote son armée d'un premier porte-avions

le
0
Un symbole fort, mais il n'est pas sûr que le bâtiment soit vite opérationnel.

La marine chinoise a enfin son premier porte-avions. Le Liaoning est officiellement entré en service ce mardi. Le président Hu Jintao et le premier ministre Wen Jiabao se sont tous deux rendus à Dalian, dans le nord du pays, pour donner de la solennité au moment. Dans un communiqué, le ministère chinois de la Défense a expliqué que ce navire contribuera efficacement «à la protection de la souveraineté nationale, à la sécurité et au développement des intérêts du pays». En plein épisode de tensions maritimes avec le Japon, l'annonce a toute sa valeur symbolique. Même si le porte-avions chinois n'est sans doute pas prêt de montrer ses muscles dans les conflits régionaux.

Le premier porte-avions chinois porte sur sa coque le chiffre 16, et a donc été baptisé «Liaoning», du nom de la province du nord du pays où il a été rénové durant plusieurs années. Le navire est en effet l'ancien Varyag , acheté en 1998 à l'Ukraine. Il a commencé ses premiers essais à...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant