La Chine domine les ventes aux enchères

le
3
Le pays représente 41,5% du marché mondial. Soit près de 10 fois le marché français.

Année record pour le marché mondial des ventes aux enchères d'objets d'art. Le produit total des ventes s'est élevé à 11,5 milliards de dollars en 2011. Selon Artprice.com, qui dresse ce bilan, c'est la première année que la barre des 10 milliards de dollars est franchie.

Cette progression est tirée de façon très spectaculaire par la Chine qui représente 41,5 % du marché mondial avec un produit total de 4,8 milliards de dollars en hausse de 38 %. C'est un peu moins de deux fois supérieur aux ventes américaines, et près de dix fois la taille du marché français.

Thierry Ehrmann, fondateur d'Artprice, estime que l'Asie représentera l'an prochain 54 % du marché contre 43 % l'an dernier principalement grâce aux ventes réalisées à Pékin, Hongkong et Shanghaï. On assiste aussi à l'émergence de nouvelles places comme Singapour et même l'Indonésie. Il est à noter que la plus haute enchère de l'année, 57,2 millions de dollars, revient à Eagle Standing on Pine Tree, une peinture du Chinois Qi Baishi.

Près de la moitié des 1688 enchères de plus d'un million de dollars ont été réalisées dans des ventes chinoises. «Rien qu'à Hongkong, il y eut deux fois plus d'enchères millionnaires que dans toute la zone euro», a décompté Artprice. Au-delà du seul dynamisme asiatique, le marché de l'art semble profiter d'un statut de valeur refuge.

Thierry Ehrmann assure que des banques achètent des œuvres d'art à des fins de placement. Il estime même qu'au-delà de 150.000 euros, «l'acheteur est assuré d'avoir une progression annuelle de 12 à 15 % de son investissement dans les années à venir».

LIRE AUSSI:

» Patrimoine et ventes aux enchères en 2012

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • rakiri le mercredi 8 fév 2012 à 23:54

    EUX ILS ONT DE L OR DANS LES COFFRES TRES BON POUR ARTPRICE

  • pierry5 le mercredi 8 fév 2012 à 22:37

    Et ils achètent quoi. J'ai vu des résultats de ventes ou des trucs qui ne valaient pas grand chose auparavant ont été adjugés à des prix de fou. Tant mieux, le fric qu'on leur donne pour leurs produits revient pas une autre porte.

  • j.delan le mercredi 8 fév 2012 à 21:45

    12 à 15% an c'est possible mais sur quel type d'oeuvre? et au bout de combien de temps.Je suit un marché depuis 25 ans : les PV de plus de 10% sont rarissimes et personne ne vous parle des MV dues aux modes.Faire des PV sur ce marché ressemble à un mirage que vous vantent les spéculateurs-assez nombreux- pour vous vendre leur marchandise :PRUDENCE, PRUDENCE, PRUDENCE